En avant, dos à la route

Commençons avec un sujet qui n’est pas trop polémique, et qui nous a laissé comme deux ronds de flans Tzim et moi.

Notre amie M. porte une robe à poids et un verre de jus. Elle est énorme. Et c’est très beau évidement parce que c’est parce qu’elle attend son premier bébé pour le printemps. Notre amie M. a un accent indéfinissable. Ça c’est parce qu’elle est finnoise. Et notre amie M. qui s’exclame « Quoi ?! Face à la route ? » avec l’air de légitimement s’inquiéter pour tous les petits français, c’est parce que dans sa tête, un bambin qui voyage face à la route en voiture, c’est interdit.

choc bebe

En Europe du nord – souvent citée en exemple, de façon un peu agaçante c’est vrai – les sièges auto sont donc dos à la route jusqu’aux 4 ans de leur occupant à peu près.

Quand Tzim et moi on a appris ça, nous étions un peu sceptiques.

  • C’est comme les enfants qui tournent dans leur lit comme des poulets à la broches depuis des décennies : sur le dos, sur le côtés, sur le ventre, sur une jambe enroulé dans du jambon… Pixelle s’en tape depuis qu’elle sait se retourner, soit depuis ses 3 mois.
  • Attends, dos à la route, c’est pas un peu face au vomi ?
  • Nous on a voyagé (et eu des accidents) face à la route et on est pas vraiment mort (quoique ça expliquerait sans doute quelques séquelles neurologiques diront les mauvaises langues)
  • Mais elle va rien voir et être mal installée.
  • Et surtout… Elle va péter un câble, surtout qu’elle estime un voyage trop long au bout de 3 minutes environ. Les bons jours.

 

Mais nous nous sommes laissés convaincre par les sirènes du principe de précaution, des besoins futiles et éphémères de la société de consommation et et de la mode… Grâce à ce site : Sécurange => Le mieux c’est de cliquer, ici il y a tout les arguments et contre-arguments.

Celui qui nous a vraiment parlé :

Voyager dos à la route est 5 fois plus sûr.

On a testé pour vous

Produit : Klippan Kiss 2 (Le retour du bisou !)

Recul : quelques trajets et un aller-retour dans les Alpes (16h00 de route, 6h00 de dessins animés – oui parce que nous sommes des irresponsables qui collent leur fille de un an devant un écran, nous y reviendrons – 50 petites marionnettes et autre meunier narcoleptique, 1h00 de pleurs, 3h00 de livres, et le reste de sommeil). Dans notre petite voiture et dans une grosse bétaillère.

Leo et Popi vont mourir parce qu’ils voyagent face à la route

Ressenti : pour faire simple… ça ne change rien. Pixelle est passée directement de sa coque (ou cosy) Bébé confort à ce siège auto. Pourquoi ça ne change rien ? Parce qu’elle reste sur le siège passager. Et ça c’est un ÉNORME avantage ! Parce que c’est possible avec un siège dos à la route. Statistiquement, il est moins dangereux pour un enfant de voyager dos à la route mais devant, qui derrière mais face à la route (vous suivez ?). Donc elle continue à être « à portée de main » et de regard. Comme ça elle n’est pas contente mais pas loin. Et quand elle a voyagé à l’arrière, et cernée par plein de gens très intéressants (et l’ordinateur portable plein de Léo et Popi), c’était aussi un avantage car elle était face à nous. D’autre part elle voyait bien part les fenêtres, et elle a pu un peu s’émerveiller sur la neige et la montagne. Et sûr l’Âne Trotro (cette chanson dans votre tête est sponsorisée par Sous la cerise)

danse bebe

Cet enfant va mourir parce qu’il n’est pas attaché

Pour l’instant elle est petite, donc elle a de la place dedans (beaucoup, le siège la dépasse d’une tête).
Pour l’instant elle est petite donc la voiture c’est juste chiant (- 2 points).
Elle n’a pas connu autre chose et nous non plus, donc c’est juste la norme pour nous 3.

Petit + geek : Ce qui ont inventé le siège auto Rear Facing (RF pour les intimes et les membres de cette secte) dans les années 60 (oui. On nous cache tout, on nous dit rien, c’est un coup des francs maçons) ce sont inspiré de la conquête spatiale et de la façon dont les astronautes voyagent. Eh ouais.

Petit + suédois de grande taille (ce que je ne suis pas) : ce siège dispose de la fonction trolley, c’est à dire des petites roulettes comme votre valise. Mais elles sont situées à l’avant du siège (au niveau des pieds de l’enfant), et la poignée au niveau de l’arrière. Il faut donc mesurer 2,20 mètres pour l’utiliser efficacement. Ou lever les bras.

Petite question en suspend dans notre cas : comment faire pour prendre le train et monter dans une voiture à l’arrivée. Parce que même compact, même si on est plutôt du genre à voyager léger, on a du mal à s’imaginer le trimbaler lors d’un voyage. Comment faites-vous cher lecteur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *