En avant, dos à la route

Commençons avec un sujet qui n’est pas trop polémique, et qui nous a laissé comme deux ronds de flans Tzim et moi.

Notre amie M. porte une robe à poids et un verre de jus. Elle est énorme. Et c’est très beau évidement parce que c’est parce qu’elle attend son premier bébé pour le printemps. Notre amie M. a un accent indéfinissable. Ça c’est parce qu’elle est finnoise. Et notre amie M. qui s’exclame « Quoi ?! Face à la route ? » avec l’air de légitimement s’inquiéter pour tous les petits français, c’est parce que dans sa tête, un bambin qui voyage face à la route en voiture, c’est interdit.

choc bebe

Continue reading »

We want you

Avec Tzim, nous sommes devenu de sales parents, qui gagatisent devant les pubs Blédina, qui ont avis sur les poussettes, et qui ont une marque de dégueuli qui pu sur l’épaule, malgré le lange qu’ils arborent fièrement (-> et qui savent ce que c’est précisément, un lange).

Et dès la conception, il a fallu nous positionner sur un milliard de trucs

I_want_you

Continue reading »

Exode

Oui c’est complètement con. De ne réagir que maintenant, comme tout le monde, parce qu’un petit bout est mort noyé, et que j’ai vu la photo de son petit corps échoué sur une plage. Hier, je suis allée en famille à la plage aussi, et ma fille elle est bien vivante.
Alors maintenant, je cherche ce que je peux faire, comme tout le monde.
Y aller ? Mon bébé, mon mari, on a besoin de moi ici.
Donner de l’argent ? On gagne bien notre vie, on ne manque de rien. Mais à qui ? Pour quels usages ?
Pousser les murs de notre appartement ? Si seulement on avait une petite pièce de plus, on t’aurait mis au chaud chez nous avec ta famille petit père, où tu aurais eu un abris. Mais non.
Voter ? Visiblement c’est inutile.
Faire quelque chose de concret ?
Comment faire quand on sait que le moindre lieu d’accueil est vite pris d’assaut par des anarcho et des extrémistes ?
Des bouts de choux comme celui-ci ou des adultes, il en meurt par centaines tous les jours depuis des mois, parce qu’on ne fait rien. C’était les vacances, j’étais occupée, je n’avais pas réalisé. Oh putain ce gosse sur le ventre, les bras le long de son petit corps. Ma fille à moi apprend le quatre pattes en ce moment, elle passe des heures entières dans cette position.
Qu’est-ce que je lui dirai dans 15 ans (quand elle aura en elle toute la révolte qu’on peut avoir à cet âge, et un chewing-gum menthe dans la bouche) ? Quand elle apprendra tout ça, et que son père et moi on n’a rien fait. Elle dont la famille a aidé des juifs, des réfugiés, des résistants, il y a 70 ans. Aujourd’hui ses parents entendent passivement qu’on entasse des humains dans des trains, et qu’on trouve le moyen de s’offusquer parce qu’ils refusent de laisser leurs empreintes, eux qui s’échappent de régimes où le fichage peut te mener droit à la mort.
J’ai honte.
De mon pays. De ne me sentir concernée que maintenant, de ne réagir que comme une mère parce qu’il s’agit d’un enfant.
Honte que nos dirigeants ne se rendent compte que maintenant qu’il n’y a pas que des voix d’extrême droite potentielles dans notre pays, et que à cause de leur inaction, des gens comme nous ne peuvent rien faire.

Pour une poignée de Wonderflonium

Elora Langlois - 2014

Ô toi l’animateur pré-ado perdu sur mon blog, tu cherches un grand jeu qui déchire « clef en main ».

Ô toi le directeur de centre qui cherche comment dynamiser une équipe d’animation débutante sur un grand jeu prêt-à-jouer, mais qui ne fait aucune concession au niveau de l’imaginaire ?

Ce jeu est fait pour vous !

Continue reading »

Fisher McFly dans Back to the Future

Ma situation actuelle d’apprenti baleineau (à l’humeur aussi agréable que Mobydick et Captain Achab réunis) m’a poussée à faire le tri dans mes jouets d’enfant et à commencer à lorgner du côté des jouets en général. Qu’est-ce qui se fait aujourd’hui, à quoi pourrait ressembler la liste au Père Noël dans quelques années, avec quelles peluches et autres Sophie le lit du petit passager clandestin sera rempli dans quelques mois ?…

Daron style

Premier choc, les parents d’aujourd’hui ont nos ages.

Non je n’ai pas fait d’analyse socio-démographique poussée (chacun sait comme j’affectionne les chiffres), ni d’enquête approfondie. Non. Je suis juste tombé sur ça :fisher-price-collector-952-fisher-price-collector Continue reading »

Zombie, licorne et mondialisation

2a555e1e05f111e38fb522000aeb45d2_6

Ce matin, grasse mat’. Même le téléphone ne me réveille pas. C’est la sonnette et le facteur qui ont eu raison de mon engagement. Un zombie en chemise de nuit lui ouvre la porte, présente sa carte d’identité (témoignant de son passé d’être humain), et se retrouve sur le pas de porte, seule (ce zombie reste une fille), avec un paquet chinois de bonne taille sur les bras.

Continue reading »

Ami, entends-tu le bruit sourd de l’eau sur la scène

Hôtel de ville de Paris, répétition générale pour commémoration du 69e anniversaire de la libération de Paris

Hôtel de ville de Paris, répétition générale pour commémoration du 69e anniversaire de la libération de Paris

Donc on est là, pieds nus, avec ces trombes d’eau glacée qui s’écrasent sur le décor et sur tout ce qu’il restait de secs sur nous. On patauge sur une bâche en plastique glissante, et en regardant nos camarades de baignade, on se dit qu’ils ressemblent à un mix entre des pêcheurs à pied et des capotes géante. Avant de se souvenir qu’on porte le même imperméable.
Continue reading »

Et sinon bah journaliste, c’est un métier

Des salades - A.Langlois

Le journalisme c’est pas que des salades (bio)

Il y a quelques jours, j’étais en séance de kiné avec un médecin à la retraite. Et m’a dit « tu sais, je ne travaille plus, mais on n’arrête jamais d’être médecin ». Je me suis dit que c’est pareil quand on est journaliste.

Justement, parce que je suis journaliste, Le Petit, mon cousin, m’a appelée à la rescousse. Intitulé de l’exercice : faire un article de presse sur ce sujet « Le développement durable peut-il répondre aux attentes économiques ? » Vous comprenez bien qu’en BTS technico-commercial, c’est ambitieux. Sans compter que cette question foireuse n’est pas envisageable en un article. Et que ce n’est pas un angle.

C’est pas grave, je ne rate jamais une occasion de m’amuser.

Continue reading »